Parcours des Mondes 2018: La Condition Humaine

Posted on 30 giugno 2018 Under Expositions

Parcours des Mondes du 11 au 16 septembre, 8, rue des Beaux-Arts, Paris (Galerie Didier Luttenbacher). Catalogue web du 1° septembre

“La condition humaine“ ou variations sur le thème de la figuration humaine……
Masques et statues anciens de l’Afrique offrent toute une gamme de portraits d’ancêtres et de représentations de divinités à travers la diversité de leurs expressions et de leurs styles en contraste. Ils proviennent du Mali, du Liberia, de la Côte d’Ivoire, du Nigeria, du Gabon et du Congo.
Le cœur de l’exposition est constitué de trois importantes statues féminines aux provenances prestigieuses: une sculpture-reliquaire Ambété à la forme épurée, couverte de pigments blancs, une haute et très ancienne figure Loma et une sculpture Bambara aux lignes anguleuses et à la patine sombre.
Un ensemble de masques enrichit la gamme d’expressions et de styles : un masque Bambara dont la forte intériorité du visage est soulignée par ses paupières abaissées, un masque Ibibio dont la coiffure et la bouche rehaussées de couleur noire contrastent intensément avec la face peinte en blanc, un masque Salampasu qui, dans une polychromie opposant le rouge et le noir, affiche sa puissance par les volumes accentués du front et du nez.

“Les œuvres non plus isolées dans une autonomie intangible mais confrontées dans un espace rendu actif par leurs relations mutuelles, se répondent les unes aux autres et laissent apercevoir, par le jeu des oppositions et des similitudes, des redondances et des variations“
Jean-Louis Paudrat (extrait de J. Kerchache, J.L. Paudrat , L. Stéphan – L’Art Africain, p. 22, Editions Mazenod, 1988)